ACCUEIL

 
Docteur Benedict LUST
 

Biographie courte du Dr Lust

 

Benedict Lust, Naturopathie et la Théorie de l'Universalisme Thérapeutique par James C. Whorton

 

Naturopathie
 

Présentation Générale

     

Quelques exemples orthodoxes :

       

 

HYDROTHÉRAPIE

         

PHYTO-AROMATHÉRAPIE

 

PETITE BIBLIOGRAPHIE

    Abbé Sébastien KNEIPP + + +
    Dr Paul CARTON
    Dr Alexandre SALMANOFF
    Dr Herbert SHELTON

 

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

    Contact | e.mail
    Qui sommes-nous ?
    Gérard Monsterleet | Ses livres
    Plan du site

HYDROTHÉRAPIE
Usage thérapeutique des eaux

Il est devenu d'usage d'utiliser le terme d'hydrologie pour désigner l'utilisation des eaux à des fins thérapeutiques ou de bien-être. 
Ceci est impropre au motif que l'hydrologie, stricto sensu,  constitue la science des eaux en général, de leurs propriétés et de leur utilisation.

En soins de santé, il convient d'user du terme d'
hydrothérapie, qui pourra se décliner en
balnéothérapie et en 
thermalisme :
Hydrothérapie
L'hydrothérapie désigne l'emploi, à des fins curatives, des propriétés physiques et chimique de l'eau douce ou salée, à différentes températures, en administration orale (ingestions), c'est-à-dire interne, ou en application externe (affusions et enveloppements).

Affusion du dos au bain

Affusion des genoux

Enveloppement - Maillot court

Balnéothérapie
La balnéothérapie désigne l'emploi en thérapeutique des bains généraux ou locaux, d'eau douce ou salée, de sable, de boue, d'air, de soleil ou de lumière artificielle.
La balnéothérapie d'eau douce ou salée use des effets physiques de l'eau par la seule voie externe (immersion soit du corps entier soit d'une seule partie du corps: membres, tronc ou bassin).

Bain total

Bain local du tronc

Bain de siège (Kuhne)

Le particulier peut y recourir facilement. Froide ou hyperthermique, la balnéothérapie à la maison constitue un temps essentiel des soins corporels naturopathiques, qu'ils soient de bien-être ou thérapeutiques.
Les températures :
Un bain neutre voit sa température osciller entre 30 et 37°.
Un bain froid se situe sous les 30º.
Le bain très froid voit sa température osciller entre 0 et 7 degrés.
La référence majeure européenne, pour les bains froid et très froid, est l'Abbé Kneipp (1821-1897). Louis Kuhne (1835-1901), initiateur des bains de siège, recourait en même temps à la friction (bains à frictions).
Un bain chaud voit sa température osciller autour de 37°.
Le bain hyperthermique oscille entre 39,5 et 43°.
La référence majeure européenne, pour le bain hyperthermique, est Alexandre Salmanoff (1875-1964), inventeur des bains Scapidar et de la capillothérapie.
Thermalisme
Le thermalisme désigne la mise en oeuvre d'une variété de moyens pour exploiter les eaux minérales et thermales à des fins thérapeutiques. Les gaz thermaux et les boues sont aussi utilisés.
Ses indications thérapeutiques majeures, au nombre de douze, sont fonction de la composition chimique des eaux des différentes stations et de leurs vertus spécifiques.
Les eaux minérales sont classées en cinq grandes catégories :
– bicarbonatées,
- sulfatées,
- sulfurées,
- chlorurées et
- oligo-métalliques faiblement minéralisées.

Gérard Monsterleet, Cadre de Santé

 ... PDF en travaux ...

 
Mise à jour : Jeudi 02 mai  2013

 naturo-holistique.com, 2007-2013

Tous droits réservés